« Les Professionnels de la Remise en Forme auront le plus grand respect pour leurs adhérents et les droits de ces derniers en tant qu’individus »

 

Le respect de ces règles requière des professionnels de la remise en forme qu’ils maintiennent un niveau de conduite professionnelle approprié aux relations avec tous les groupes d'adhérents. Ils doivent ainsi faire preuve :

 

1. de respect pour la différence et la diversité de chaque individu

2. de bonnes techniques de gestion des situations de discrimination et d’injustice

3. de discrétion dans les opérations dévoilant les données confidentielles des adhérents.

 

« Les Professionnels de la Remise en Forme développeront des relations positives avec leurs adhérents et avec les autres professionnels de la santé »

 

 

Le respect de ce principe requiert des professionnels de la remise en forme qu’ils développent et maintiennent avec leurs adhérents des relations basées sur la franchise, l’honnêteté, la confiance et le respect mutuels. Par conséquent, ils doivent :

 

1. démontrer qu’ils sont conscients de l’obligation de placer les besoins de l'adhérent au premier plan et d’avoir à bien de renforcer son bien-être et de défendre ses intérêts quand ils préparent un programme d’entraînement approprié.

 

2. faire preuve de clarté lors de tout communication avec les adhérents, collègues de la profession et les médecins ; l’honnêteté, la précision et la coopération doivent être garanties lors de la recherche d’un accord, et toute déclaration erronée ou tout conflit d’intérêt pouvant naître des obligations entre les adhérents et les professionnels doivent être évités.

 

3. faire preuve d’intégrité en tant que professionnel de la remise en forme et être conscient de la position de confiance imposée par la profession,  ceci excluant de facto tout comportement inapproprié dans la relation professionnel – adhérent.

 

« Les Professionnels de la remise en forme donneront l’exemple et feront la promotion d’un style de vie et d’une conduite irréprochables et responsables »

 

Le respect de ce principe requiert des professionnels de la remise en forme qu’ils fassent preuve à chaque instant d’une conduite parfaite. Par conséquent, ils doivent :

 

1. faire preuve d’un haut niveau de conduite professionnelle qui soit approprié aux relations avec tout groupe d'adhérents et qui reflète l’image spéciale ainsi que les attentes liées au rôle de professionnel de la remise en forme travaillant dans l’industrie du fitness ; ceci implique de ne pas fumer, boire de l’alcool ou prendre des drogues récréatives avant ou pendant l’entraînement

 

2. ne doivent jamais préconiser ou tolérer la consommation de drogues prohibées ou de toute autre substance interdite visant l’amélioration des performances

 

3. comprendre leurs responsabilités légales et la possibilité de devoir rendre des comptes quant à leurs relations avec le public. Lors de la promotion de leurs services dans le domaine public, les professionnels doivent également tenir compte du besoin d’honnêteté et de précision quand ils affirment l’authenticité de leurs services 

 

4. adopter une attitude responsable pour assurer le soin et la sécurité des clients lors des entraînements et des activités planifiées qui doivent être appropriés aux besoins des clients

 

5. s’assurer qu’il y ait à tout instant une assurance responsabilité civile et indemnité adéquate et appropriée afin de protéger leurs clients et prendre en charge toute responsabilité légale pouvant survenir.

 

6. être conscient qu’il est de leur devoir de connaître leur cadre de travail et être capable de pouvoir faire face à tout type d’accidents et d’urgences raisonnablement prévisibles ;  ils doivent également être capables de se protéger eux-mêmes, leurs collègues et leurs adhérents.

 

« Les professionnels de la remise en forme auront à coeur d’atteindre le plus haut niveau de normes professionnelles dans leur travail et dans le développement de leurs carrières. »

 

Le respect de ce principe requiert des professionnels de la remise en forme qu’ils s’engagent à obtenir les qualifications appropriées et suivre des formations afin de démontrer par conséquent :

 

1. leur volonté active de mettre à jour leurs connaissances et d’améliorer leurs compétences professionnelles afin de maintenir un niveau de qualité pour leurs services ;  ceci implique une réflexion profonde des professionnels sur leurs méthodes de travail afin d’identifier leurs besoins pour évoluer et mettre en œuvre les activités de développement adéquates

 

2. La volonté d’accepter leur responsabilité ainsi que la possibilité de rendre des comptes au sujet de leurs décisions ou actions professionnelles. Ils doivent également accueillir favorablement l’évaluation de leur travail et reconnaître le besoin, si nécessaire, de se référer à un autre spécialiste.

 

3. Une responsabilité personnelle visant à ce qu’ils restent efficaces et à ce qu’ils se limitent à l’enseignement des activités pour lesquelles leurs formations et compétences sont reconnues par les instances de chaque état.